SANTE - METZ : BACHELOT DEVOILE 29 NOUVEAUX PROJETS DE MODERNISATION

Publié le 02/02/2009
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a dévoilé vendredi à Metz 29 nouveaux projets de modernisation d'hôpitaux (Versailles, Auxerre, Chambéry..), que l'Etat souhaite soutenir dans le cadre du plan Hôpital 2012, à hauteur de près de 380 millions d'euros.
SANTE - METZ : BACHELOT DEVOILE 29 NOUVEAUX PROJETS DE MODERNISATION
SANTE - METZ : BACHELOT DEVOILE 29 NOUVEAUX PROJETS DE MODERNISATION
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a dévoilé vendredi à Metz 29 nouveaux projets de modernisation d'hôpitaux (Versailles, Auxerre, Chambéry..), que l'Etat souhaite soutenir dans le cadre du plan Hôpital 2012, à hauteur de près de 380 millions d'euros.

Parmi les principaux projets retenus figurent notamment la reconstruction du centre hospitalier de Chambéry (aide de 77,6 millions d'euros pour un projet de plus de 155 M EUR) et la construction d'une plate-forme hospitalière public-privé à Fontainebleau (50,7 M d'aides pour un projet de 105,6 M).
Le ministère soutiendra également la reconstruction de la maternité du centre hospitalier d'Auxerre (16,7 millions d'aides de l'Etat) et la construction d'un nouveau bâtiment pour les urgences du centre hospitalier de Versailles (16,7 M EUR d'aides également).
Au total, les 29 projets présentés vendredi représentent un investissement de près de 816 M EUR, soutenus par l'Etat à hauteur de 378 M EUR. Ils complètent une liste de 250 sélectionnés mi-octobre, sur près de 2.000 candidatures, venant aussi bien du public et que de cliniques privées.
Lancé en 2007, le plan Hôpital 2012 vise à moderniser les hôpitaux, en accordant des aides dont le montant total doit atteindre à terme 5 milliards d'euros, pour cofinancer des projets présentés par les établissements, pour rénover leurs bâtiments ou encore moderniser leurs systèmes informatiques.
Le ministère soutient notamment les établissements qui se regroupent ou qui réorientent leur offre vers des soins dits de proximité (gériatrie, pédiatrie).
'Une collaboration entre établissements s'inscrit dans une logique de territoires de santé. La territorialité constitue à mon sens un enjeu majeur d'une grande politique de santé', a déclaré Mme Bachelot.
Dans l'après-midi, alors qu'elle se rendait à Sarreguemines pour inaugurer le nouvel hôpital Robert Pax, Mme Bachelot a été accueillie à son arrivée sous les sifflets de quelque 300 manifestants. Ceux-ci, des militants du PS, du PCF, de la CGT, de la CFDT et de la CFTC qui demandaient le retrait du plan Hôpital 2012, ont été tenus à distance du cortège officiel par un important dispositif de policiers en tenue de maintien de l'ordre.

Publié le 30/01/2009 - Accueil