SMUR : LES POMPIERS CFDT CRITIQUENT LA REORGANISATION

Publié le 22/01/2009
Benoît Bitte, secrétaire de la section CFDT des pompiers de la Moselle, a souhaité réagir au nom de sa section suite à notre article paru hier sur le regroupement des moyens Smur dans le bassin houiller
SMUR : LES POMPIERS CFDT CRITIQUENT LA REORGANISATION
SMUR : LES POMPIERS CFDT CRITIQUENT LA REORGANISATION
Benoît Bitte, secrétaire de la section CFDT des pompiers de la Moselle, a souhaité réagir au nom de sa section suite à notre article paru hier sur le regroupement des moyens Smur dans le bassin houiller

 

«La section CFDT représentant les personnels du SDIS (Service départemental d’Incendie et de Secours) de la Moselle est en désaccord avec les propos tenus par le Dr Claussner, responsable du Smur bassin houiller. Notre syndicat avait dénoncé cette nouvelle organisation en écrivant au directeur du SAMU de la Moselle le 5 novembre 2008. En effet, les sapeurs pompiers, que nous représentons, se retrouvent fréquemment en difficulté face aux urgences vitales et doivent attendre les renforts Smur médicalisés avec des délais importants. Il est déjà difficile pour les pompiers de respecter un délai de 20 minutes sur l’ensemble des secteurs d’intervention et nous ne voyons pas comment un véhicule médicalisé du Smur stationné à Forbach pourrait les respecter pour se rendre à Zimming ou à Freybouse. Le SDIS de la Moselle a fait beaucoup d’efforts pour renforcer le secours à personne en Moselle notamment en recrutant des infirmiers pompiers. Malgré cela, ils ne sont pas encore disponibles 24 h/24. De plus, lors d’interventions lourdes, la présence rapide d’un médecin avec le matériel du Smur est primordiale. Enfin, notre organisation est contre toutes les restrictions budgétaires surtout dans le cadre des secours. Le système actuel n’est pas parfait et ce n’est sûrement pas en réorganisant les secours de la sorte que l’on améliorera l’efficacité du service public».
Publié le 11/01/2009