Social - Les Fasa OM mobilisés pour obtenir leur dû

Publié le 08/04/2009
Une vingtaine de salariés de Fasa OM se sont réunis hier au restaurant de la Gare à Bitche à l'appel de Didier Getrey, secrétaire général de la CFDT métallurgie Moselle. L'entreprise avait été liquidée judiciairement la semaine dernière par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Sarreguemines.
Social - Les Fasa OM mobilisés pour obtenir leur dû
Social - Les Fasa OM mobilisés pour obtenir leur dû
Une vingtaine de salariés de Fasa OM se sont réunis hier au restaurant de la Gare à Bitche à l'appel de Didier Getrey, secrétaire général de la CFDT métallurgie Moselle. L'entreprise avait été liquidée judiciairement la semaine dernière par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Sarreguemines.

Didier Getrey a fait le point avec les salariés.

Didier Getrey a fait le point avec les salariés.

« J’ai envoyé à l’issue du jugement, un courrier à Me Koch, liquidateur judiciaire à Sarreguemines, demandant si on devait déposer une nouvelle saisine au conseil des Prud’hommes pour demander les salaires de février et de mars 2009 toujours impayés. La situation devient très urgente car les salariés licenciés connaissent tous de graves difficultés financières », a expliqué Didier Getrey.
«Nous sommes réunis aujourd’hui pour faire le point. Vendredi dernier, le cabinet de Me Koch m’a rappelé, m’assurant que les salaires de janvier seront payés cette semaine par rapport à la condamnation des Prud’hommes il y a deux semaines. Pour les salariés qui ont pris la convention de reclassement personnalisé (CRP), le paiement des salaires de février et les indemnités de licenciement devraient être réglés la semaine prochaine. Il en va de même pour le paiement de février et mars et les indemnités pour ceux qui n’ont pas pris la CRP. Une bonne nouvelle », ponctue-t-il.
«Nous avons néanmoins préparé tous les dossiers pour les Prud’hommes au cas où. Les salariés n’ont plus confiance. Il faudrait que des poursuites soient engagées envers les patrons voyous…», conclut le secrétaire général de la CFDT métallurgie Moselle. A.F.-S.

Publié le 08/04/2009 (Bitche)