SOCIAL SIDERURGIE - Mittal décentralise la comptabilité

Publié le 20/09/2009
Alors que la filière chaude poursuit sa lente montée en charge et que le train à chaud pourrait augmenter ses capacités de production avec un retour à vingt et un postes de travail, ce sont les services administratifs qui souffrent à Arcelor-Mittal Florange.
SOCIAL SIDERURGIE - Mittal décentralise la comptabilité
SOCIAL SIDERURGIE - Mittal décentralise la comptabilité
Alors que la filière chaude poursuit sa lente montée en charge et que le train à chaud pourrait augmenter ses capacités de production avec un retour à vingt et un postes de travail, ce sont les services administratifs qui souffrent à Arcelor-Mittal Florange.

En cette fin de semaine, un Comité d’entreprise européen a lâché la mauvaise nouvelle à Luxembourg, avant de la confirmer à Florange : la plate-forme comptable des Grands Bureaux à Florange sera délocalisée dès le 30 juin 2010 pour partie en Pologne et l’autre en Inde. Un coup de massue pour les quatre-vingts salariés qui ne savent pas encore très bien à quelle sauce ils vont être mangés. Pour conserver la comptabilité des clients de Florange localement, un service pourrait être créé sur le site ArcelorMittal de Yutz avec une trentaine de personnels. Les syndicats déclarent vouloir lutter à tout prix contre la mise en place d’un plan social. «Nous exigerons que chaque personne soit reclassées,» assure Didier Coletti (CFDT). La CGT, par la voix de Marc Barthel, déplore «ces nouvelles méthodes de gestion incohérente ».

L.S.