Syndicats Manifestation - Défense des retraites, de l'emploi et du pouvoir d'achat

Publié le 21/11/2010
Votée et maintenant promulguée, la loi sur la réforme des retraites est toujours aussi injuste et inacceptable selon les syndicats.
Syndicats Manifestation - Défense des retraites, de l'emploi et du pouvoir d'achat
Syndicats Manifestation - Défense des retraites, de l'emploi et du pouvoir d'achat
Votée et maintenant promulguée, la loi sur la réforme des retraites est toujours aussi injuste et inacceptable selon les syndicats.

 

© Républicain lorraine - 21 novembre 2010 - Sarreguemines

' Le Gouvernement – même remanié- ne propose aucune réponse et protection aux jeunes, aux salariés et retraités face à l’augmentation de la pauvreté, du chômage et de la précarité, parce que le Gouvernement crée par sa politique plus de pauvres et de précaires, parce que les salariés paient la crise économique et financière…'. L’intersyndicale nationale CFDT, CGT, FSU et Solidaires appelle à une prochaine journée d’actions mardi 23 novembre.

En Moselle, l’intersyndicale (CFDT, CGT, FSU, UNSA et Solidaires) a décidé d’organiser une manifestation à Metz, elle aura lieu le mardi 23 novembre à 17 h 30, place Mazelle. Il est prévu un cortège nocturne avec lampes, lampions, torches, pour montrer que la flamme de la contestation n’est pas éteinte.

Au cours de la manifestation, à 18h30 et pendant 2 minutes, les manifestants ont demandé au maire de Metz de faire le nécessaire afin « d’éteindre » le centre ville pendant 5 minutes entre 18 h 30 et 18 h 35. La manifestation se terminera place de la République, en face du marché de Noël.

• Service de bus CFDT au départ de : Forbach, parking de la piscine à 16 h 15 ; à Merlebach, au syndicat des mineurs à 16 h 30 ; à Carling, devant l’église à 16 h 45. Inscription impérative au 03 87 04 71 75, avant le 22 novembre, au soir.
• Service de bus CGT au départ : au départ du parking du Match à Sarreguemines, à 15 h 50. Inscriptions au 03 87 81 58 00. Une participation de 5 € pour le transport sera demandée aux personnes non syndiquées.