Travail du 1er-Mai : un recours contre le CG57

Publié le 25/04/2012
Décrété « journée de la Moselle », le 1er mai sera marqué par l'ouverture, exceptionnellement gratuite, des sept sites culturels ou patrimoniaux étiquetés « Moselle Passion ».
Travail du 1er-Mai : un recours contre le CG57
Travail du 1er-Mai : un recours contre le CG57
Décrété « journée de la Moselle », le 1er mai sera marqué par l'ouverture, exceptionnellement gratuite, des sept sites culturels ou patrimoniaux étiquetés « Moselle Passion ».

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 25 Avril 2012 / Région /

 

 

 

Ce qui entraîne la mobilisation des agents concernés à Manderen, Laquenexy, Marsal, Vic-sur-Seille, Scy-Chazelles ou Lindre-Basse. Ce projet a provoqué une vive protestation des organisations syndicales mosellanes (CFDT, CFTC, CGT, FO et FSU) qui, au début du mois de mars, ont rappelé au président du conseil général le « caractère chômé de la fête des travailleurs ».

Dans la foulée, la CFDT a déposé un référé auprès du tribunal administratif de Strasbourg, qui doit examiner cette requête ce vendredi. Le 1er-Mai est le seul jour de l'année obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf dérogation, rappellent les syndicats. Depuis plusieurs années, le conseil général de la Moselle ouvrait aux visiteurs plusieurs de ses sites culturels.

« Nous avons décidé d'étendre cette ouverture au musée de Vic-sur-Seille et au domaine de Lindre à l'occasion de cette première journée de la Moselle », a confirmé le président du Département, Patrick Weiten. « Les agents qui seront amenés à travailler à cette occasion le feront avec leur assentiment et seront bien évidemment rémunérés, et bénéficieront de surcroît d'une journée et demie de compensation. »

PLus de 70 agents concernés

Selon Elisabeth Bordelais, secrétaire générale du syndicat Interco CFDT, ce projet a recueilli un avis négatif de l'ensemble des représentants syndicaux lorsqu'il a été soumis au comité technique paritaire, en novembre dernier. Plus de 70 agents seraient concernés par ce travail du 1er-Mai, selon ses estimations. Stéphane Vannson, membre de la direction de la CFDT Lorraine, a indiqué de son côté que son organisation prend très au sérieux cette entorse supplémentaire au sens symbolique de la Fête du Travail, et qu'elle compte en faire l'un des thèmes de la manifestation interprofessionnelle du 1er-Mai en Moselle.

B. M.