Un 1er mai enflammé

Publié le 29/04/2012
C'est une association crusnoise de sonorisation, éclairage et pyrotechnique, la SEP, qui aura le privilège de tirer le feu d'artifice du 1er mai à Hayange.
Un 1er mai enflammé
Un 1er mai enflammé
C'est une association crusnoise de sonorisation, éclairage et pyrotechnique, la SEP, qui aura le privilège de tirer le feu d'artifice du 1er mai à Hayange.

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 29 Avril 2012 / MMN
 
Le feu d'artifice sera tiré en soutien à l'action menée par les sidérurgistes d'ArcelorMittal, ici sur scène à Paris. Photo DR

C'est l'aboutissement d'un projet un peu fou qui a germé dans l'esprit de Francis Léger. « Chaque fois que je passais à Hayange, explique le président de l'association, et que j'apercevais le site de la Vierge sur les hauteurs, je pensais que c'était l'endroit idéal pour tirer un feu d'artifice. »

Mais ce ne sera pas un simple feu d'artifice : il sera tiré en soutien à l'action menée par les sidérurgistes d'ArcelorMittal de Florange. Après avoir soutenu et rencontré les métallurgistes à Paris, Francis Léger décide de prendre contact avec le syndicat CFDT, vite séduit par l'idée. « La municipalité d'Hayange s'est greffée sur ce projet, mais aussi celle de Crusnes ainsi qu'un patron de bar crusnois . »

Un concert de soutien, gratuit, sera par ailleurs donné sur la place de la mairie d'Hayange, à partir de 11h. Mell, Tonton David, Laure Tarantini, Greenwich Cavern, Tony Nephtali, RIC, Green Spirit, D'J Mona, Scavenger, Zamalska, Radio Bistrot Mashiatir, ainsi qu'un groupe de percussions, se succéderont tout au long de cette journée du 1er mai.