Une prime pour le pouvoir d'achat

Publié le 27/05/2011
Les salariés de Smart, via leurs syndicats (CGT et CFDT) ont obtenu une prime de 50 EUR au titre du "rattrapage du pouvoir d'achat".
Une prime pour le pouvoir d'achat
Une prime pour le pouvoir d'achat
Les salariés de Smart, via leurs syndicats (CGT et CFDT) ont obtenu une prime de 50 EUR au titre du "rattrapage du pouvoir d'achat".

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 27 Mai 2011 / SRG

Dans un communiqué, la CGT explique : 'Face à l'augmentation des prix (alimentaire, carburant, gaz, électricité, assurance...), les salariés de l'entreprise Smart ont clairement exprimé leur ras-le-bol à la direction.' Les syndicats avaient indiqué leur intention de faire grève les 25 mai et 3 juin. Cela n'a pas été nécessaire.

La CGT et la CFDT ont également réclamé 'l'ouverture sans plus attendre des NAO (négociations obligatoires des salaires et du temps de travail)'.

Direction et partenaires sociaux ont donc trouvé un accord sous la forme d'une prime de 50 EUR par mois dès le 1er juin, ainsi que l'ouverture des négociations sur les salaires dès la mi-juin (au lieu de septembre auparavant).