Vente du site INEOS de Sarralbe

Publié le 23/05/2012
La CFDT met en garde les industriels
Vente du site INEOS de Sarralbe
Vente du site INEOS de Sarralbe
La CFDT met en garde les industriels

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 23 Mai 2012 / STA /

Les responsables syndicaux CFDT d'Inéos Sarralbe, Arkema et TPF de Carling, se sont réunis hier. Pour eux, « l'annonce le 9 mai de la vente du site INEOS de Sarralbe suscite de fortes inquiétudes pour le bassin d'emplois mosellan. En effet l'impact concerne toute une population de salariés et entreprises intervenantes ».

Par le biais d'une note interne au site TPF de Carling datée du 15 mai dernier, « les salariés ont appris que le contrat liant Inéos Sarralbe et TPF Carling au sujet de l'approvisionnement éthylène arrive à échéance le 31 décembre 2015 ! »

Suite à cette annonce la CFDT s'interroge sur les motifs d'une si courte échéance et sur l'impact d'un autre contrat majeur qui lie Arkema et TPF sur le propylène !

Ces informations amènent beaucoup de questionnement quant à l'avenir de la plate-forme chimique et la CFDT « met en garde les industriels ainsi que les élus régionaux sur les dangers d'un déséquilibre qu'engendrerait un arrêt d'une des activités ou pire la fin de la pétrochimie en Moselle ».

L'anticipation avec des investissements à long terme dans des activités industrielles pétrochimiques serait un signe fort qui permettrait de sortir de cette sinistrose régionale.

Pour la CFDT il est capital de maintenir une activité et des emplois dans une région qui ne fait que payer jusqu'à aujourd'hui les désindustrialisations et suppressions d'emplois.

Le 26 mai prochain Jean-Pierre Masseret, président du conseil régional rencontrera les organisations syndicales à Sarralbe.