VIE SYNDICALE CFDT INTERCO : SUPPRESSIONS D'EMPLOIS : LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PAS EPARGNEE

Publié le 19/05/2009
La CFDT interco Moselle a tenu son congrès à Saint-Avold.
VIE SYNDICALE CFDT INTERCO : SUPPRESSIONS D'EMPLOIS : LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PAS EPARGNEE
VIE SYNDICALE CFDT INTERCO : SUPPRESSIONS D'EMPLOIS : LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE PAS EPARGNEE
La CFDT interco Moselle a tenu son congrès à Saint-Avold.

Ce syndicat regroupe des agents travaillant surtout dans la fonction publique, dans les collectivités locales, pour le ministère de l’Intérieur, dans le domaine de la justice ou des affaires sociales. Des salariés du privé, des services funéraires et de l’eau y sont également historiquement rattachés. Les 1 500 adhérents ont fait le bilan de leurs activités et ont fixé le cap de leurs actions à venir en présence de Marie-Odile Esch, secrétaire générale de la fédération CFDT interco.
«Le constat qui a été fait lors de ce congrès, c’est que les suppressions d’emplois touchent également la fonction publique territoriale. Avec la révision des politiques publiques, on sent très bien, sur le terrain, que les collectivités locales ont beaucoup moins de moyens », indique Geneviève Lantoing. Cette salariée du conseil général de la Moselle et secrétaire générale CFDT interco Moselle estime également que «des acquis sont remis en cause petit à petit par les employeurs. Nous avons du mal à faire accepter le droit syndical. On met des bâtons dans les roues des militants. Par exemple, au conseil général, nous avons de plus en plus de mal à faire accepter que les suppléants siègent aux instances paritaires. Dans les petites communes, les entorses ne sont pas rares non plus. Le nombre de contentieux au tribunal administratif est en hausse constante. Les litiges portent sur des questions de contrats, de congés maladie, de notation… »
Pour la période 2009-2013, la CFDT interco souhaite accentuer la formation syndicale, justement dans le domaine de l’action juridique. «Notre objectif est aussi de s’implanter davantage dans les communautés de communes et les communautés d’agglomération. Enfin, notre cheval de bataille sera aussi de mieux défendre les temps non complets : ce sont des agents très précaires, des salariés pauvres. Ce sont souvent des aide-maternelles, des ouvriers polyvalents… », témoigne encore Geneviève Lantoing.
Cette bataille se mènera néanmoins sans elle. En effet, Mme Lantoing a passé la main à l’issue de ce congrès à Jean-Marie Fregoni. Cet agent de la communauté d’agglomération du Val de Fensch devient donc le nouveau secrétaire départemental de la CFDT interco.

Publié le 19/05/2009 - Région