58 postes supprimés dans les collèges vosgiens

Publié le 03/02/2010
La rentrée 2010 s'annonce houleuse avec d'ores et déjà des dizaines de postes supprimés.
58 postes supprimés dans les collèges vosgiens
58 postes supprimés dans les collèges vosgiens
La rentrée 2010 s'annonce houleuse avec d'ores et déjà des dizaines de postes supprimés.

Mercredi 03 Février 2010, © Vosges Matin / VOSGES

 

Les syndicats ont claqué la porte du comité technique paritaire départemental hier après-midi à l'inspection académique. (Ph. E.Th.)
Premier comité technique paritaire (CTP) départemental, de l'année et premières saignées dans les effectifs enseignants. Pour la rentrée 2010, ce sont 43 postes (équivalent temps plein) qui seront supprimés, selon les documents du CTP académique cette fois. Mais les syndicats ont fait leurs calculs et c'est finalement à 58 postes (en dotation horaire globale) qu'on arrive. Des données techniques qui reflètent néanmoins une chose : les Vosges perdront encore des enseignants à la rentrée prochaine. 'Le retrait des postes n'est pas uniquement dû à une baisse démographique, explique Francis Géhin, secrétaire général de la FSU. Il s'agit aussi d'un retrait de moyens. Et ce n'est pas compliqué, dans ces conditions, on ne pourra pas assurer la rentrée scolaire en septembre 2010. Il y a de réels problèmes techniques pour assurer les heures légales pour l'ensemble des élèves.' Du coup, les syndicats (SGEN-CFDT, CGT Educ'action, UNSA éducation 88, FSU 88 et FO) ont claqué la porte de l'inspection académique pour dénoncer avant tout une politique économique. 'On ne considère plus les élèves mais avant tout les moyens financiers.' Ce sont maintenant les conseils d'administration des établissements qui vont se réunir pour étudier les dossiers et prendre acte de la situation. 58 postes en moins, cela représente en moyenne un poste par établissement , 'une perte considérable pour une baisse d'effectif minime', ajoute encore Francis Géhin lequel appuie sur les chiffres : 15 489 élèves prévus en janvier 2009 et 15 139 en janvier 2010 soit une perte de 350 élèves pour 41 collèges vosgiens. Qui seront les prochains sur la liste ? Les écoles maternelles et primaires, qui subiront également des baisses d'effectifs (annonces après les élections régionales) ou encore les lycées qui seront dans le même cas : André-Malraux (Remiremont) et Mendès-France (Epinal) pourraient ainsi perdre plus de quinze postes à eux deux. A.A.


 

A.A.