Appel à la mobilisation le 13 décembre

Publié le 06/12/2011
Pour dénoncer les plans d'austérité qu'ils jugent « injustes, dangereux pour l'activité et l'emploi et inefficaces pour réduire la dette », cinq syndicats (CFDT, CGT, FSU, Solidaires et UNSA) appellent à une journée de mobilisation, le 13 décembre prochain.
Appel à la mobilisation le 13 décembre
Appel à la mobilisation le 13 décembre
Pour dénoncer les plans d'austérité qu'ils jugent « injustes, dangereux pour l'activité et l'emploi et inefficaces pour réduire la dette », cinq syndicats (CFDT, CGT, FSU, Solidaires et UNSA) appellent à une journée de mobilisation, le 13 décembre prochain.

© Vosges Matin, Mardi le 06 Décembre 2011 / Vosges 

 « Des rassemblements devant les permanences des quatre députés seront organisés à 17 h », atteste Norbert Gillet, responsable départemental de la FSU. Et le responsable syndical de dénoncer « la remise en cause des droits des salariés, la baisse de la couverture des prestations sociales, le traitement de la fonction publique et la crise qu'on fait payer aux plus pauvres ainsi qu'aux classes moyennes. »

Après l'action du 27 septembre, les syndicats s'apprêtent donc à monter une nouvelle fois au créneau, sans pour autant appeler à une mobilisation générale... « Il y aura des débrayages à certains endroits et des préavis de grève ont été déposés, dont un préavis général dans la fonction publique, ajoute Norbert Gillet. Nous sommes dans une période un peu compliquée, juste avant les fêtes de fin d'années et c'est difficile aujourd'hui de mobiliser la population. »

Les syndicats posent en revanche clairement leurs revendications : mettre fin à la défiscalisation des heures supplémentaires, faire contribuer les hauts revenus par la création d'une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu, supprimer les niches fiscales inefficaces mais aussi conditionner les aides aux entreprises à leur politique sociale, renoncer au doublement de la taxe sur les complémentaires santés et abandonner l'instauration des jours de carences supplémentaires.

A.A.