DMC et SAIC-Velcorex à la loupe des tribunaux

Publié le 21/01/2010
Deux juridictions commerciales, à Paris et à Mulhouse (Haut-Rhin), vont examiner la situation des entreprises DMC reprises par Bernard Krief Consulting (BKC), la société de Louis Petiet.
DMC et SAIC-Velcorex à la loupe des tribunaux
DMC et SAIC-Velcorex à la loupe des tribunaux
Deux juridictions commerciales, à Paris et à Mulhouse (Haut-Rhin), vont examiner la situation des entreprises DMC reprises par Bernard Krief Consulting (BKC), la société de Louis Petiet.

Jeudi 21 Janvier 2010, © Vosges Matin / REGION

 

Le tribunal de commerce de Paris devait se pencher dès hier après-midi sur le respect des engagements du repreneur à apporter les fonds promis à DMC SA (fil à broder à Mulhouse). Il a convoqué BKC pour savoir s'il a bien versé les fonds promis lors de la reprise de DMC SA fin 2008, selon la section CFDT. Le tribunal de grande instance de Mulhouse examinera mercredi prochain un éventuel dépôt de bilan de SAIC-Velcorex Concord (tissus à Saint-Amarin, Haut-Rhin). Louis Petiet n'a pas souhaité communiquer. Son entourage a toutefois indiqué que 6 millions d'euros ont été versés à ce jour sur un total de 8 millions. La convocation de BKC hier au tribunal de commerce de Paris s'inscrit dans le cadre du ' dialogue usuel ' avec les tribunaux de commerce durant les deux ans qui suivent une reprise, ont précisé ces proches du patron de BKC. DMC SA est bénéficiaire, selon la CFDT et le groupe BKC. Quant à l'autre société SAIC-Velcorex Concord, elle a terminé 2009 en pertes mais prévoit le retour à l'équilibre en 2011 grâce à sa diversification dans l'équipement de la maison, activité 'durablement rentable' . L'entreprise bénéficiera d'un apport de trésorerie de l'ordre d'1 million d'euros dans les prochaines semaines pour la poursuite de son activité. Les deux sociétés ont augmenté leurs effectifs depuis leur reprise, de 20 personnes pour DMC SA qui compte désormais 265 salariés et de 15 pour SAIC-Velcorex Concord (133 salariés).