La CFDT analyse l'emploi sur l'ouest vosgien

Publié le 07/04/2010
Le syndicalisme changerait-il de visage en allant à la rencontre des militants, des représentants institutionnels et patronaux, des politiques, des acteurs de la vie économique...
La CFDT analyse l'emploi sur l'ouest vosgien
La CFDT analyse l'emploi sur l'ouest vosgien
Le syndicalisme changerait-il de visage en allant à la rencontre des militants, des représentants institutionnels et patronaux, des politiques, des acteurs de la vie économique...

Mercredi 07 Avril 2010, © Vosges Matin / VOSGES

Des échanges enrichissants sur l'emploi dans l'ouest vosgien entre les intervenants et l'assistance présente.

A l'invitation des élus syndicaux de la CFDT départemental, plusieurs intervenants se sont succédé. 

Tout au moins la section départementale de la CFDT (confédération française démocratique du travail) et leurs responsables syndicaux, le secrétaire général Claude Caverzasio et son adjoint Christophe Thomas ont souhaité organiser une table ronde autour du thème 'Emploi et enjeux du territoire'. Etaient conviés à intervenir et à débattre avec l'assistance, Sébastien Hach (DDTE), William Deprez (groupe Horémis), Sophie Valaitis (ADPA), Marie Vincent (Pôle emploi), Jean-Bernard Mangin (Maison de l'emploi), Olivier Perrin (Centre hospitalier de Neufchâteau-Vittel), Damien Parmentier (Vosges développement), Bernadette Marquis (UD Vosges), Arnauld Salvini (Communauté de communes de Vittel-Contrexéville), Laurence Rayeur (MEDEF), Jean-Jacques Gaultier (député et vice-président du conseil général) et Alain Gatti, secrétaire général de l'union régionale CFDT. Au programme, une analyse de l'emploi sur le bassin de l'ouest vosgien, les malaises sociaux au sein des entreprises tels que, Nestlé Waters ou Manuest, la revalorisation du territoire... Des échanges très enrichissants de part et d'autre où chacune des parties a pu argumenter sans tomber dans la foire d'empoigne. 'Cette journée est mise en oeuvre par l'union départementale et a pour vocation d'échanger sur la situation économique de ce territoire' , informait Claude Caverzasio. 'Il y a des entreprises qui licencient et d'autres qui ne demandent qu'à recruter, seulement on ne sait jamais qui fait quoi et à qui s'adresser. Cette table ronde sert aussi à cela' , complétait Christophe Thomas. 'Sur l'ouest vosgien, les demandeurs en catégorie A sont au nombre de 2657 soit une évolution de 11,8 % et si je fais toutes les catégories ABC, c'est 3610 demandeurs, soit 12,3 % annuelle. Ce sont des chiffres de février 2010', ajoutait le secrétaire général. 'Les échanges étaient intéressants et méritaient presque d'être ouverte au grand public' , précisait le secrétaire CFDT de Nestlé Waters Vosges, Eric Pery, qui n'a pas hésité à parler de la situation vittelloise.