Le verre a débordé pour une employée de bar

Publié le 09/11/2011
Le verre était tellement plein pour cette employée d'un bar de Remiremont qu'elle a dû se mettre en arrêt maladie pour cause de lombalgie avec sciatique provoquée par le port répété de charges lourdes, « et non pour convenance personnelle », comme elle l'a notifié par écrit à son employeur avec lequel elle est en litige.
Le verre a débordé pour une employée de bar
Le verre a débordé pour une employée de bar
Le verre était tellement plein pour cette employée d'un bar de Remiremont qu'elle a dû se mettre en arrêt maladie pour cause de lombalgie avec sciatique provoquée par le port répété de charges lourdes, « et non pour convenance personnelle », comme elle l'a notifié par écrit à son employeur avec lequel elle est en litige.

© Vosges Matin, Mercredi le 09 Novembre 2011 / Remiremont

 

 

L'union locale de la CFDT est sur le coup depuis que la jeune femme est venue chercher de l'aide auprès du responsable juridique Michel Gravier. Elle ne savait plus où donner de la tête, elle qui dénonce des mauvaises conditions de travail et un harcèlement moral. Sa santé en a pâti, selon elle. Charges trop lourdes, réflexions désobligeantes, propos vexatoires, intrusion intempestive dans sa vie privée, congés payés refusés l'ont atteinte, bien que son employeur se défende de toutes ces accusations. C'est l'un des cas traités par la CFDT qui prend tous les dossiers en considération, les petits comme les gros. E.L.-C.

Le quotidien du responsable juridiqueMichel Gravier à lire dans une prochaine édition.