Les retraités CFDT à la pointe des revendications

Publié le 16/02/2011
Les retraités ont adopté une motion sur le financement de l'aide personnalisée à l'autonomie.
Les retraités CFDT à la pointe des revendications
Les retraités CFDT à la pointe des revendications
Les retraités ont adopté une motion sur le financement de l'aide personnalisée à l'autonomie.

 

Georges Morel et Andrée Bodaine ont dressé le bilan syndical de l'année 2010.

« Dans la tourmente créée par la crise économique et sociale, plus que jamais la solidarité, défendue par le mouvement syndical concerne tout le monde, salariés, chômeurs et retraités, la CFDT y prend une part active », souligne Georges Morel. Les raisons de s'organiser et surtout d'agir ne manquent pas et les dossiers d'actualité impactent la protection sociale, particulièrement la nôtre ! Celle des retraités : la retraite, l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), la modification par touches successives du niveau de couverture de l'assurance maladie et surtout l'avenir de la dépendance. 

Forte de 47 adhérents, la section locale des retraités CFDT a tenu dernièrement son assemblée générale à la MJC Louise-Michel en présence d'une trentaine de personnes. En préambule, Andrée Bodaine est revenue sur le bilan de l'année 2010 qui a été marquée par de nombreuses manifestations revendicatives « ce qui n'est pas sans nous interpeller ». « Nous sommes le secteur le plus sinistré des Vosges. À ce jour, le territoire de la Déodatie est en effet celui qui cumule le plus de demandeurs d'emploi de la région, avec une moyenne de 18 % de chômeurs, nous détenons la palme, mais surtout derrière ce chiffre exorbitant, il est d'autres plus inquiétants : dans la tranche des 25 ans, il est de 22 à 25 %, qui recherche un emploi, il y en a une plus grande proportion. Les seniors... on note que seulement 13 à 14 % sont en recherche d'emploi. Ce chiffre est à relativiser mais ira en grandissant suite à la nouvelle loi sur les retraites. Comment dans l'avenir sera-t-il possible de travailler jusqu'à 67 ans sans être pénalisé sur le montant des pensions ? Heureusement, il est à préciser que le bassin est pilote pour le CTP. »

Le syndicat de retraités a participé à plusieurs manifestations au plan européen (Bruxelles, Luxembourg), national (Strasbourg et Paris), départemental (Epinal) et localement à Saint-Dié afin de défendre ses propres revendications mais aussi en s'associant aux mouvements défendus par les actifs sur les questions d'emploi, de bas revenus, de conditions de travail, de retraite... Une motion a été adoptée sur le financement de l'APA : « pour la dépendance, il faut une réponse collective, solidaire et publique ». Le syndicat s'est prononcé sur la réforme de la tarification des EHPAD en donnant son opinion sur le sujet. « L'année 2011 sera décisive sur nos objectifs revendicatifs : le pouvoir d'achat, la santé, le vieillissement et le maintien du lien social. » A l'issue de la réunion, un nouveau bureau a été élu. Il se compose de Georges Morel, secrétaire général ; Andrée Bodaine, secrétaire-adjoint ; Marie-Agnès Idoux, trésorier ; Guy Gent, trésorier-adjoint.