Social : onze licenciements secs chez FTS

Publié le 21/06/2011
L'avenir demeure plus que jamais incertain pour les Filatures et Tissages de Saulxures-sur-Moselotte confrontées depuis plusieurs mois à une envolée du cours du coton acheté majoritairement en Asie centrale.
Social : onze licenciements secs chez FTS
Social : onze licenciements secs chez FTS
L'avenir demeure plus que jamais incertain pour les Filatures et Tissages de Saulxures-sur-Moselotte confrontées depuis plusieurs mois à une envolée du cours du coton acheté majoritairement en Asie centrale.

© Vosges Matin, Mardi le 21 Juin 2011 / Vosges

 

Entourant Christophe Thomas, les salariés ont appris hier le licenciement de onze de leurs collègues. (Photo E.Th.)

Une flambée des prix difficilement soutenable pour l'entreprise spécialisée dans la fabrication de tissus principalement à usage technique, générant un surplus de financement chiffré à 2 millions d'euros par mois.

Suppressionde 40 postes de travail

Au bord de l'asphyxie financière, la société employant à ce jour 127 salariés, a été placée à sa demande en redressement judiciaire le 24 mai par le tribunal de commerce d'Epinal avec une période d'observation de six mois. Le temps pour l'industriel de revoir sa stratégie de production et présenter un plan de restructuration intégrant l'arrêt de la vente de fil. C'est donc dans ce contexte extrêmement tendu que s'est tenue hier après-midi une réunion du comité d'entreprise.

Les représentants du personnel n'ont pu s'opposer à la suppression de 40 postes dont 25 assortis de départs volontaires. Le plan social prévoit également 11 licenciements secs effectifs à dater du 29 de ce mois. Présent hier sur le site de Saulxures-sur-Moselotte, Christophe Thomas (CFDT) a demandé à la direction l'ouverture de plans de formation en direction des salariés encore en poste.

Une simple mesure de précaution permettant de sécuriser le parcours professionnel d'agents de production loin d'être assurés de pouvoir conserver leur emploi.