Tribunal de commerce - Officiel : les Thermes de Plombières pour DocteGestio

Publié le 23/04/2011
Le tribunal de commerce d'Epinal a rendu un délibéré sans surprise hier après-midi : c'est DocteGestio et son PDG, Bernard Bensaïd, qui vont reprendre les Thermes de Plombières.
Tribunal de commerce - Officiel : les Thermes de Plombières pour DocteGestio
Tribunal de commerce - Officiel : les Thermes de Plombières pour DocteGestio
Le tribunal de commerce d'Epinal a rendu un délibéré sans surprise hier après-midi : c'est DocteGestio et son PDG, Bernard Bensaïd, qui vont reprendre les Thermes de Plombières.

© Vosges Matin, Samedi le 23 Avril 2011 / Vosges 
 
Depuis hier, la reprise des Thermes de Plombières par DocteGestio est officielle. La mise en jouissance est calée pour le 1er mai. (Photo P.GLESS) 

Le 1er mai reste pour tous la fête du travail. Ironie du sort, c'est à cette date que le groupe DocteGestion géré par Bernard Bensaïd prendra en mains la destinée des thermes de Plombières.

Hier au tribunal de commerce d'Epinal, le président Thomas a rendu le délibéré que beaucoup attendaient, notamment Valérie Dujeux, ancienne directrice de thermes de Bains-les-Bains et prochaine directrice de ceux de Plombières : « C'est vrai, je suis très heureuse. Il faut avant tout remercier les partenaires, Christophe Thomas, l'office du tourisme, la mairie, le personnel. On sera présents tout de suite pour que vivent les Thermes. » Dans son offre, le nouveau propriétaire a prévu de reconduire 54 CDI parmi le personnel. Mais il espère bien aller au-delà : « Il va y avoir création tout de suite de cinq nouveaux CDI et une vingtaine de CDD à la reprise. Notre objectif est d'embaucher le plus possible ! »

Pour y parvenir, Valérie Dujeux mettra certainement en place les recettes qui lui avaient permis de redonner du peps aux thermes de Bains-les-Bains : « D'ici peu de temps, vous verrez nos projets. La recette principale est simple : c'est ensemble que nous y arriverons. Nous sommes très enthousiastes, très impatients. Plombières a un potentiel énorme. On recommence ! »

Pour Christophe Thomas, la donne est la même. Avec un bémol cependant : « 20 personnes restent sur le carreau. Depuis 15 jours, on essaye de trouver des solutions pour ces gens, pour pérenniser leurs compétences. On peut travailler sur d'autres activités. Il y a a d'autres choses à faire. » En attendant, le secrétaire fédéral CFDT tire son chapeau aux salariés des thermes : « Ils ont eu un comportement exemplaire. Il n'y a pas eu un jour de grève, pas d'arrêt de travail. Ce sont vraiment des gens très bien. »

Y.L.