Une enquête sur les pensions est lancée ( VM - Vosges / Me. 7 Juin 2017 )

Publié le 07/06/2017

En pleine campagne des législatives, l'union territoriale des retraités (UTR) de la CFDT des Vosges lance un appel aux futurs députés.

 

0-VM-354x210

 

Interview d'Alain Dollé, Secrétaire général de l'UTR de la CFDT

 

Quelles sont vos revendications ?

« En matière de pouvoir d'achat, on constate que le niveau de vie des retraités se détériore sérieusement, en 20 ans l'écart de niveau entre les salariés et les retraités atteint 22 %. Ce qu'on veut c'est une indexation des pensions sur les salaires, le versement des pensions au 1er du mois au lieu du 9 actuellement, une augmentation substantielle du minimum contributif et une pension minimale totale et pour une carrière complète égale au Smic net. »

L'augmentation de la CSG (contribution sociale généralisée) de 1,7 %, vous inquiète-elle ?

« Nous serons très attentifs à cette question. Même si les petites pensions seront protégées, les autres vont être très écornées, surtout que, nous, les retraités, nous n'aurons aucune compensation. Ce qui est annoncé est assez grave alors que c'est pour, soi-disant, financer le pouvoir d'achat des ménages ! »

Que mettez-vous en place pour appuyer vos revendications ?

« La CFDT retraités des Vosges a lancé au mois de mai une enquête anonyme sur les pensions de retraite. Elle est disponible sur le site internet www.cfdt-retraites.fr/vosges. Toutes les personnes retraitées du département peuvent y participer. Plus il y aura du monde qui répondra, plus elle sera pertinente. »

Avez-vous d'autres propositions à faire aux futurs députés ?

« Nous refusons les dépassements d'honoraires qui sont une source d'inégalité, nous voulons une meilleure prise en charge des frais dans l'optique, le dentaire et l'audition. Nous voulons la généralisation du tiers payant. La progression constante du nombre de personnes âgées aura des répercussions sur tout le système de santé et il faut y réfléchir dès maintenant. »