« Il y a eu suffisamment de morts dans cette entreprise. »

Publié le 29/04/2011
Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a affirmé hier qu'il fallait « poser la question de la responsabilité » de « l'actionnaire principal de France Telecom », l'Etat, dans la vague de suicides dans cette entreprise.
« Il y a eu suffisamment de morts dans cette entreprise. »
« Il y a eu suffisamment de morts dans cette entreprise. »
Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a affirmé hier qu'il fallait « poser la question de la responsabilité » de « l'actionnaire principal de France Telecom », l'Etat, dans la vague de suicides dans cette entreprise.

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 29 Avril 2011 / IG /

 

Photo Pascal BROCARD

 

 Il a dénoncé la « rentabilité excessive » demandée à l'entreprise, « de 5 % de plus par an », alors qu'elle était déjà de 6 %. « Quelles ont été les consignes » données par l'Etat à ce sujet, a-t-il demandé, requérant que l'enquête judiciaire « aille jusqu'au bout ».