« Une journée qui va marquer »

Publié le 08/09/2010
Après le succès des manifestations, les syndicats lancent un ultimatum au gouvernement, dont ils attendent qu'il s'exprime ce matin.
« Une journée qui va marquer »
« Une journée qui va marquer »
Après le succès des manifestations, les syndicats lancent un ultimatum au gouvernement, dont ils attendent qu'il s'exprime ce matin.

Le Républicain Lorrain, Mercredi le 08 Septembre 2010 / IG /
 

o François CHÉRÈQUE, secrétaire général de la CFDT. -- « Il faut que le gouvernement nous donne des réponses demain matin » sur les retraites, a déclaré hier soir François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, soulignant que la journée de mobilisation avait été « une journée qui va marquer ». Il avait auparavant demandé « que le gouvernement parle vite », sinon il « organise la radicalité » et « on n'a pas d'autre solution que de continuer » la mobilisation.

o Bernard THIBAULT, secrétaire général de la CGT. -- La mobilisation « va forcément faire réfléchir » le gouvernement, a déclaré le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault, pour qui, « millimètre après millimètre, les choses sont en train de bouger ». « Nous allons naturellement tenir compte de ce que dira ou non le gouvernement sur sa posture après cette mobilisation », a-t-il affirmé. « Il n'y a aucun gouvernement qui peut minorer une mobilisation de cette ampleur », a-t-il estimé. « Je suis convaincu que le gouvernement va devoir prendre quelques heures pour examiner cette situation et réfléchir à sa propre démarche, à sa propre stratégie », a analysé le cégétiste. « Déjà la mobilisation est en train de produire de premiers effets », a-t-il assuré.

o Jean-Claude MAILLY, secrétaire général de Force ouvrière. -- Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly a estimé que les manifestations contre la réforme des retraites permettront de peser « d'une manière ou d'une autre », mais a insisté sur la nécessité « d'autres initiatives » si le gouvernement « ne bouge pas ».

o Bernadette GROISON, secrétaire générale de la FSU. -- La journée d'action sur les retraites « marque un virage dans le paysage social », a déclaré hier la secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, affirmant que « le gouvernement ne peut pas passer en force ».

o Jacques VOISIN, président de la CFTC. -- Le gouvernement « doit changer de logique », a déclaré Jacques Voisin, président de la CFTC.

o Solidaires (SUD). -- Solidaires a appelé hier les autres syndicats « à décider d'une suite à la hauteur des enjeux dans les jours qui viennent », estimant que la journée d'action sur les retraites a été « un succès considérable ».