1,4 million de chômeurs touchés par la réforme ( L'alsace, DNA - Divers / Ma. 24 Septembre 2019 )

Publié le 24/09/2019

Le rapport définitif de l'Unedic sur la réforme de l'assurance chômage est attendu ce mardi, mais Le Monde a révélé un « document de travail » qui prévoit un durcissement des règles de l'indemnisation chômage à partir du 1er novembre.

logos als dna

 

D'après ce document, les premières prévisions de la réforme de l'assurance chômage pourraient concerner plus de 40 % des demandeurs d'emploi afin de réduire les dépenses publiques de près de 4 milliards d'euros. Introduites par décrets, les principales modifications concerneraient trois axes : un durcissement des conditions d'accès au chômage, une baisse des allocations à partir du septième mois pour ceux qui percevaient de hautes rémunérations et une modification des formes de calcul pour les montants versés.

Des révélations qui ont fait bondir le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, invité lundi matin de « Bonjour chez vous ! » sur Public Sénat : « La seule logique de cette réforme, c'est une logique budgétaire sur le dos des chômeurs », s'est-il indigné.

« C'est 1,4 million de personnes qui vont subir, soit par un raccourci de leurs droits, soit par une baisse d'indemnisation. Certains aussi ne vont pas pouvoir rentrer sur le marché du travail. Il va falloir cotiser six mois au lieu de quatre mois, ça va créer des trappes à pauvreté », a encore déploré le secrétaire général de la CFDT.