Air France : 80% des vols prévus

Publié le 31/10/2011
Au coeur des vacances de la Toussaint, une grève des hôtesses et stewards d'Air France devrait perturber le trafic aérien pendant cinq jours, faute de négociations, la compagnie prévoyant cependant d'assurer 80 % de ses vols.
Air France : 80% des vols prévus
Air France : 80% des vols prévus
Au coeur des vacances de la Toussaint, une grève des hôtesses et stewards d'Air France devrait perturber le trafic aérien pendant cinq jours, faute de négociations, la compagnie prévoyant cependant d'assurer 80 % de ses vols.

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 29 Octobre 2011 / IG
 
La direction d'Air France a annoncé en septembre réfléchir à un nouveau plan d'économies. Photo AFP

Malgré la grève des hôtesses et stewards, Air France pense assurer ses vols à hauteur de 80% mais, a précisé la compagnie, « une forte incertitude subsiste quant au niveau de participation des PNC (personnel navigant commercial) à ce mouvement, ceux-ci n'étant pas obligés de prévenir la compagnie de leurs intentions ». « Des retards et des annulations à chaud, c'est-à-dire le jour du départ, sont à prévoir », prévient la compagnie.

Avant de se rendre à l'aéroport, les passagers sont invités à vérifier sur le site d'Air France (rubrique actualités) les prévisions de trafic mises à jour ou en envoyant un SMS au 6-3654 avec leur numéro de vol. Les billets peuvent aussi être modifiés ou échangés sans frais.

Six syndicats d'hôtesses et de stewards (Unsa, SNPNC-FO, CGT, CFTC, SUD, CFDT) sur sept appellent les 15 000 PNC d'Air France à la grève à partir d'aujourd'hui jusqu'au mercredi 2 novembre inclus. Ils représentent plus de 70 % des voix aux dernières élections professionnelles en mars.

Réduire les équipages

La composition des équipages, que la compagnie veut réduire sur certains vols, est au coeur du contentieux. Les syndicats estiment que la direction demande aux hôtesses et stewards d'offrir la même qualité de service et de sécurité avec moins de personnel à bord.

Le ministre des Transports, Thierry Mariani, s'est dit « choqué » par cet appel à la grève qu'il a qualifié de « suicidaire pour la compagnie ».

De son côté, Jean-Cyril Spinetta, qui a repris la tête du groupe Air France/KLM il y a une semaine, a adressé jeudi une lettre ouverte aux hôtesses et stewards en faisant appel à leur « sens des responsabilités pour ne pas décevoir » les clients « par une grève inutile ».