Au sommet des Archives nationales

Publié le 24/02/2011
Frédéric Mitterrand a décidé de nommer Agnès Magnien directrice des Archives nationales en remplacement d'Isabelle Neuschwander, évincée.
Au sommet des Archives nationales
Au sommet des Archives nationales
Frédéric Mitterrand a décidé de nommer Agnès Magnien directrice des Archives nationales en remplacement d'Isabelle Neuschwander, évincée.

Le Républicain Lorrain, Jeudi le 24 Février 2011 / IG
 

 

Isabelle Neuschwander était opposée au projet présidentiel de Maison de l'Histoire de France. Photo AFP

Le ministère de la Culture reprochait, de source proche du dossier, à Isabelle Neuschwander, à la tête des Archives nationales depuis février 2007, sa réticence prolongée à l'égard du projet présidentiel de Maison de l'Histoire de France. Ce site devait s'implanter sur le quadrilatère des Archives dans le Marais.

Un arrêté mettant officiellement fin aux fonctions de Neuschwander doit paraître aujourd'hui au Journal officiel, accompagné d'un arrêté nommant Agnès Magnien à sa place.

Le limogeage vendredi dernier par le ministère de la Culture avait été révélé lundi par l'intersyndicale CFDT-CFTC-CGC-CGT des Archives, qui s'oppose depuis des mois au projet de Maison de l'Histoire de France.

Hier, le ministère de la Culture est sorti de son silence pour expliquer qu'il souhaitait « donner un nouvel élan aux Archives nationales en nommant une nouvelle personnalité à leur tête ». Archiviste-paléographe, Magnien est actuellement chef du bureau des missions au service interministériel des archives de France (nationales et départementales).

Intersyndicale reçue

Elle a également exercé pendant plus de cinq ans les responsabilités de directrice des archives départementales de la Seine-Saint-Denis et « dispose ainsi d'une expérience approfondie du réseau territorial des archives », ajoute cette note signée de Philippe Belaval, directeur général des patrimoines au ministère, et d'Hervé Lemoine, directeur chargé des archives de France.

Agnès Magnien devra « poursuivre la modernisation » des Archives nationales, engagée par Isabelle Neuschwander, souligne le ministère. Un nouveau bâtiment, édifié à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), doit être achevé fin 2011. Son ouverture est prévue pour début 2013.

L'installation de la Maison de l'Histoire de France n'est pas évoquée dans la note mais Magnien devra « bien entendu en tenir compte » dans son projet, indique-t-on de source proche du dossier.

L'intersyndicale des Archives, indignée par le limogeage de Mme Neuschwander, a été reçue hier à sa demande par le ministère de la Culture.