Contre un ordre professionnel

Publié le 27/01/2010
Quelques centaines d'infirmières et infirmiers se sont rassemblés hier, à Paris, devant le ministère de la Santé, à l'appel de leurs syndicats, pour dénoncer la mise en place d'un ordre professionnel.
Contre un ordre professionnel
Contre un ordre professionnel
Quelques centaines d'infirmières et infirmiers se sont rassemblés hier, à Paris, devant le ministère de la Santé, à l'appel de leurs syndicats, pour dénoncer la mise en place d'un ordre professionnel.

Mercredi 27 Janvier 2010, © Vosges Matin / FRANCE

Plusieurs centaines d'infirmières ont manifesté hier devant le ministère de la Santé. (Photo : AFP)

Partis du ministère, avenue Duquesne (VII e ), les manifestants, pour la plupart en blouse blanche, ont défilé dans le froid en direction de l'Assemblée nationale, demandant aux députés d'abroger l'ordre des infirmiers, instauré par une loi de 2006, sur le modèle de l'ordre des médecins. Au-delà de la question controversée de la cotisation à l'ordre, les syndicats (CGT, CFDT, CFTC, FO, FSU, Unsa) jugent cette institution inutile et illégitime, notamment pour évoquer les questions de déontologie. Ils soulignent que les élections l'an dernier au sein de l'ordre n'avaient mobilisé que 12% des infirmiers. ' Payer pour travailler, non ! Dans la fonction publique, nous avons des syndicats pour nous défendre, et même un ordre infirmier gratuit, sans cotisation, c'est toujours non' , a déclaré une des manifestantes, Delphine Boulan, syndiquée FO, qui exerce au centre hospitalier de Lillebonne (Seine-Maritime).