Coup dur pour STX France

Publié le 06/04/2012
Trou de charge - Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont perdu la commande de deux navires de croisière
Coup dur pour STX France
Coup dur pour STX France
Trou de charge - Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont perdu la commande de deux navires de croisière

© L'Est Républicain, Vendredi le 06 Avril 2012 / France-Monde 
© Vosges Matin, Vendredi le 06 Avril 2012 / France Monde

 
Vue aérienne des chantiers de l'Atlantique STX de Saint-Nazaire en 2010 avec la construction des paquebots MSC Magnifica et Norwegian Epic. Photopqr

LES CHANTIERS NAVALS STX de Saint-Nazaire ont accusé hier un nouveau coup dur, avec la perte de la commande de deux navires de croisière passée par l'armateur norvégien Viking River Cruises, qui fait craindre une amplification du chômage partiel. « Si on veut remettre les bureaux d'étude au travail, il nous faut une commande avant la fin de l'année », a déclaré Christophe Morel, délégué CFDT. 25 % des 400 salariés des bureaux d'études travaillaient sur cette commande et une partie pourraient être en situation de chômage partiel dès avril La direction de STX pourrait annoncer les premières mesures dès ce matin lors d'un nouveau comité d'entreprise.

Les deux bateaux de 230 mètres étaient livrables au printemps 2014 et au printemps 2015 mais le contrat était assorti d'une « clause suspensive », notamment en matière de financement. La commande de ces navires norvégiens qui représentaient un volume de travail évalué à 4 millions d'heures, avait été saluée en décembre 2011 comme une bouffée d'oxygène pour les anciens Chantiers de l'Atlantique en difficulté depuis 2008. Cette perte de commande intervient alors que les chantiers, après une année 2011 pratiquement sans commande, viennent d'annoncer 9.000 heures de chômage partiel en mai et juin afin de faire face à une sous-charge de travail qui, avant même l'annulation de la commande norvégienne, devait durer jusque fin 2012.

Amputé des navires Viking, le carnet de commandes des chantiers comprend désormais l'« Europa 2 », un paquebot de grand luxe pour 500 passagers, commandé par le groupe allemand Hapag Lloyd Croisières et livrable au printemps 2013, deux paquebots de plus de 1.700 cabines pour l'Italien MSC, le « Divina » (mai 2012) et le « Preziosa » (mars 2013) et deux navires porte-hélicoptères de type BPC pour la Russie (fin 2013 et fin 2014).