Coups de fil

Publié le 22/02/2012
Le numéro un de la CFDT François Chérèque a déploré hier des interventions « déplacées » du gouvernement auprès des entreprises
Coups de fil
Coups de fil
Le numéro un de la CFDT François Chérèque a déploré hier des interventions « déplacées » du gouvernement auprès des entreprises

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 22 Février 2012 / IG /

 

 

 

Il fait état de « coups de fils » passés par le ministère du Travail à des DRH afin qu'ils « reportent à plus tard », leurs plans de licenciement éventuels. « Plus tard », soit après l'élection présidentielle.