Dunkerque : la raffinerie Total occupée

Publié le 17/02/2010
Les salariés de la raffinerie Total de Dunkerque, en grève depuis un mois, ont investi hier les locaux administratifs du site menacé de fermeture, pour réclamer des réponses sur leur avenir et la nomination d'un médiateur, à la veille d'une grève nationale au sein du groupe.
Dunkerque : la raffinerie Total occupée
Dunkerque : la raffinerie Total occupée
Les salariés de la raffinerie Total de Dunkerque, en grève depuis un mois, ont investi hier les locaux administratifs du site menacé de fermeture, pour réclamer des réponses sur leur avenir et la nomination d'un médiateur, à la veille d'une grève nationale au sein du groupe.

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 17 Février 2010 / IG /

 

 Malgré la présence d'une dizaine de vigiles, environ 150 grévistes ont forcé hier à l'aube l'entrée du siège de l'usine, dont l'activité de raffinage a été arrêtée depuis septembre. Les salariés seront fixés sur leur sort le 29 mars, a assuré hier un porte-parole de la direction. L'intersyndicale CGT-CFDT-FO-Sud de Total a appelé à une grève sur l'ensemble des sites du groupe en France mercredi et jeudi, en solidarité avec la raffinerie des Flandres, qui emploie 370 personnes.