Emplois menacés chez ArcelorMittal

Publié le 14/12/2009
Le numéro un mondial de la sidérurgie ArcelorMittal pourrait supprimer 10 000 postes dans le monde en 2010, mais la France ne serait pas touchée, affirment Les Echos dans leur édition d'aujourd'hui, citant des sources proches du comité d'entreprise européen du groupe.
Emplois menacés chez ArcelorMittal
Emplois menacés chez ArcelorMittal
Le numéro un mondial de la sidérurgie ArcelorMittal pourrait supprimer 10 000 postes dans le monde en 2010, mais la France ne serait pas touchée, affirment Les Echos dans leur édition d'aujourd'hui, citant des sources proches du comité d'entreprise européen du groupe.

© Le Républicain Lorrain, Lundi le 14 Décembre 2009. / Lorraine / Société
« Le début de 2010 sera encore marqué par des surcapacités de production en Europe, où le groupe doit regagner des parts de marché perdues », explique Edouard Martin, délégué central CFDT, cité par Les Echos.
Selon le journal, la direction du groupe envisagerait de réduire ses effectifs d'environ 10 000 salariés à travers le monde. « S'il devait y avoir une adaptation en France, elle serait marginale et en fonction des conditions du marché », a ajouté une source proche du dossier.
En un an, le nombre de salariés du groupe dans le monde a été réduit de 39 000 personnes pour passer à 287 000.