Fermetures de prisons : négociations bientôt

Publié le 03/12/2010
L'Entente syndicale CGT - CFDT - FO - FSU des personnels pénitentiaires a été reçue, mercredi à Paris, par Michel Mercier, nouveau garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés.
Fermetures de prisons : négociations bientôt
Fermetures de prisons : négociations bientôt
L'Entente syndicale CGT - CFDT - FO - FSU des personnels pénitentiaires a été reçue, mercredi à Paris, par Michel Mercier, nouveau garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés.

© Le Républicain Lorrain, Vendredi le 03 Décembre 2010 / Région /

 

L'Entente lui a présenté ses revendications concernant les fermetures d'établissements, l'avenir des services pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP), l'emploi, le statut, les indemnités et les sanctions (liées aux conflits).

Selon le communiqué transmis par FO, le ministre aurait annoncé l'ouverture de négociations le 15 décembre concernant les fermetures de 45 prisons jugées vétustes avec visites de ces établissements menacés, une concertation pour les SPIP et la commande d'un rapport au directeur de l'administration pénitentiaire (pour les sanctions).

« L'ouverture du dialogue par le nouveau ministre de la Justice est un signal positif envoyé aux personnels », commente FO.

Et de constater : « Sans la mobilisation du terrain, rien n'aurait pu évoluer. C'est uniquement grâce à la combativité des personnels, dans un cadre unitaire et multi-catégoriel, que l'ouverture de négociations a été obtenue. »

Il poursuit : « Même si celles-ci sont un premier signe encourageant, nous resterons extrêmement vigilants sur leur concrétisation réelle. »

Selon FO, les syndicats « attendent [...] des avancées précises sur la question de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), de l'emploi, de l'indemnitaire, du statutaire et du dialogue social. »

Et de prévenir : « Si aucune garantie ne nous est apportée, nous serons contraints à nouveau de reprendre le chemin de la mobilisation. »