Fessenheim : l'intersyndicale lance une pétition

Publié le 22/12/2011
L'intersyndicale de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a lancé une pétition, sur papier et sur internet, contre la fermeture du site.
Fessenheim : l'intersyndicale lance une pétition
Fessenheim : l'intersyndicale lance une pétition
L'intersyndicale de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) a lancé une pétition, sur papier et sur internet, contre la fermeture du site.

© Vosges Matin, Jeudi le 22 Décembre 2011 / Région Vosges / STRASBOURG

Cette pétition, adressée aux candidats à la présidentielle 2012 et intitulée «Non à la fermeture de la centrale de Fessenheim et pour l'avenir de la filière nucléaire», a été lancée le 8 décembre par les syndicats CGT, FO, CFDT et CFE-CGC. Elle a déjà recueilli plus de 3 000 signatures, selon eux.

Les auteurs de la pétition s'en prennent directement au «candidat du Parti Socialiste» François Hollande, pour avoir annoncé sa «fermeture immédiate» s'il est élu président.

La semaine passée la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas exclu la fermeture de la centrale de Fessenheim, tout en soulignant qu'elle n'était «pas non plus annoncée à ce stade».

En service depuis 1977, la doyenne des centrales nucléaires françaises, dotée de deux réacteurs d'une puissance de 900 mégawatts chacun, est décriée par les écologistes qui réclament sa fermeture en mettant notamment en avant des risques sismiques et d'inondation.