FO ne veut pas de sommet social

Publié le 18/08/2011
Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, considère que la tenue d'un « sommet social » réclamée par François Chérèque (CFDT) n'est pas une bonne idée, estimant que « ce n'est pas là qu'on règle les problèmes ».
FO ne veut pas de sommet social
FO ne veut pas de sommet social
Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, considère que la tenue d'un « sommet social » réclamée par François Chérèque (CFDT) n'est pas une bonne idée, estimant que « ce n'est pas là qu'on règle les problèmes ».

© L'Est Républicain, Jeudi le 18 Aout 2011 / France-Monde

Jean-Claude Mailly préfère des entretiens bilatéraux avec le Premier ministre « qui est celui qui doit annoncer des mesures le 24 août » pour contenir les déficits publics.

De toute façon, « FO a déjà fait connaître ce qui serait inacceptable » comme mesures, a souligné Jean-Claude Mailly.

Son homologue cédétiste François Chérèque avait proposé un peu plus tôt qu'il y ait rapidement un sommet social entre représentants des salariés, du patronat et le gouvernement « pour voir quelles mesures sont utiles à prendre pour soutenir la croissance, pour soutenir l'emploi, mais aussi permettre de réduire la dette ».

M. Mailly a également indiqué qu'il rencontrerait le président Sarkozy prochainement, une demande ayant été faite en ce sens à l'Élysée, avant la nouvelle crise boursière qui a conduit le gouvernement à prévoir des mesures pour limiter les déficits publics.