Inquiétudes pour l'emploi

Publié le 03/02/2010
STRASBOURG.- Les syndicats français de Rio Tinto Alcan (ex-Pechiney) ont exprimé leurs inquiétudes hier sur l'emploi suite à la confirmation du rachat de la division emballages de leur groupe par l'australien Amcor.
Inquiétudes pour l'emploi
Inquiétudes pour l'emploi
STRASBOURG.- Les syndicats français de Rio Tinto Alcan (ex-Pechiney) ont exprimé leurs inquiétudes hier sur l'emploi suite à la confirmation du rachat de la division emballages de leur groupe par l'australien Amcor.

Mercredi 03 Février 2010, © L'Est Républicain / REGION-LORRAINE / RÉGION


Les représentants FO et CFDT ont déclaré craindre des réductions d'effectifs, sans pouvoir les chiffrer, en raison de doublons d'activité parmi les 3.550 emplois français du nouvel ensemble et parmi les 14.000 emplois au niveau européen.
Rio Tinto Alcan Emballages emploie 2.800 salariés sur 15 sites en France hérités du groupe Pechiney, dont les plus importants sont situés à Sélestat (Bas-Rhin, 500 salariés) et Sarrebourg (Moselle, près de 350 salariés).