La CFDT mot-clé vedette sur Twitter

Publié le 03/04/2012
Dans une interview accordée à l'Est Républicain, au Républicain Lorrain et à Vosges Matin, Nicolas Sarkozy n'a pas été tendre avec les syndicats de Florange. Il appelle à ne « pas mélanger les ouvriers inquiets et pour qui j'ai obtenu 17 millions d'euros d'investissement et les permanents de la CGT ou de la CFDT ».
La CFDT mot-clé vedette sur Twitter
La CFDT mot-clé vedette sur Twitter
Dans une interview accordée à l'Est Républicain, au Républicain Lorrain et à Vosges Matin, Nicolas Sarkozy n'a pas été tendre avec les syndicats de Florange. Il appelle à ne « pas mélanger les ouvriers inquiets et pour qui j'ai obtenu 17 millions d'euros d'investissement et les permanents de la CGT ou de la CFDT ».

L'Est Républicain, Mardi le 03 Avril 2012 / France-Monde + Vosges Matin

 

Il accuse d'ailleurs ces derniers de « trahir la confiance des salariés » et d'être « venus (l)'insulter et essayer de casser (son) siège de campagne ». Twitter s'est aussitôt emparé de cette réaction. Le hashtag CFDT devenant au fil de la journée l'un des principaux mots-clés du réseau social. Et les accrocs de ce mode de communication de se déchaîner sur la toile. Parmi eux, Arnaud Constant qui n'hésite pas à déclarer : « saletés de syndicalistes qui sont responsables de la crise, du chômage et du meurtre de chaton ! #CFDT ». Pour Vazaha : « #sarkozy#cfdt Avec lui c'est toujours la faute des autres ! Les syndicats, les étrangers, les chômeurs, les profs, les vieux, les jeunes... ». Gass réagit à ces propos en rappelant ceux déjà tenus envers un autre syndicat : « Après #CGT autour de la #CFDT de se faire égratigner par le président du « peuple ». Vivement l'alternance ». Même SarkozyNicolas, faux compte Twitter du candidat, s'y met : « Trouvé un nouveau gimmick. Si les usines ferment, c'est la faute aux syndicats. Et un peu à Cécilia, faut bien le dire #Florange #CFDT ». Alan Yvon s'interroge : « A #arcelor, la CFDT a été élue à 70 % avec une participation de 90 %... NS2012 peut-il en dire autant ? #vivementmai #sarkopipo »

La CFDT a aussi réagi : « #ArcelorMittal #Florange : pour la CFDT, Nicolas Sarkozy « a une nouvelle fois perdu les nerfs ». Et tout dialogue avec les syndicats ?

Christelle OSSET