Les syndicats sur le qui-vive

Publié le 15/02/2010
Le dialogue social, version élyséenne, ils ont déjà goûté. Prudents, les syndicats veulent sauver la possibilité de faire valoir ses droits à la retraite à 60 ans.
Les syndicats sur le qui-vive
Les syndicats sur le qui-vive
Le dialogue social, version élyséenne, ils ont déjà goûté. Prudents, les syndicats veulent sauver la possibilité de faire valoir ses droits à la retraite à 60 ans.

Lundi 15 Février 2010, © L'Est Républicain / EST_REPUBLICAIN

 


C'est un acquis social symbolique, hérité des années Mitterrand. CGT et Force Ouvrière sont en première ligne pour résister. La CFDT est plus souple, mais pour avoir été le pivot de la réforme Fillon en 2003, elle n'entend plus prendre le risque de décevoir sa base en jouant les faire-valoirs du réformiste élyséen. Sans doute Nicolas Sarkozy n'arrêtera aucune position tranchée avant le congrès cédétiste en juin prochain. La position de ses militants servira vraisemblablement de baromètre pour savoir où placer le curseur de la réforme.
En attendant, les syndicats envisagent déjà de prendre date, en organisant une grande manifestation nationale sur les retraites avant les élections régionales.
La manif, jauge classique du mécontentement populaire, pourrait conforter l'image du locataire de l'Elysée dans son rôle de réformateur qui avant de trancher dans le vif, sera parvenu à matérialiser son volontarisme.