Peugeot Scooters : la délocalisation en question

Publié le 13/01/2012
Les usines françaises de Peugeot Scooters, qui vont perdre 200 emplois, « font les frais » de la délocalisation de certaines productions vers la Chine et des faibles ventes de la marque dans ce pays, estiment les syndicats, une analyse réfutée en bloc par la direction.
Peugeot Scooters : la délocalisation en question
Peugeot Scooters : la délocalisation en question
Les usines françaises de Peugeot Scooters, qui vont perdre 200 emplois, « font les frais » de la délocalisation de certaines productions vers la Chine et des faibles ventes de la marque dans ce pays, estiment les syndicats, une analyse réfutée en bloc par la direction.

© Vosges Matin, Vendredi le 13 Janvier 2012 / Région Vosges

Peugeot Scooters n'a vendu que 1 000 modèles en Chine depuis 2008, année de création d'une filiale locale également chargée de produire une grande partie des scooters d'entrée en gamme jusqu'alors fabriqués en France, ont affirmé les syndicats CGT, CFDT et CFTC, citant un rapport d'expertise financière présenté mardi en comité central d'entreprise au siège de Mandeure (Doubs).