Reichstett : un projet alternatif durable

Publié le 10/11/2010
Fermeture raffinerie Reichstett : les salariés proposent un projet alternatif
Reichstett : un projet alternatif durable
Reichstett : un projet alternatif durable
Fermeture raffinerie Reichstett : les salariés proposent un projet alternatif

© Le Républicain Lorrain, Mercredi le 10 Novembre 2010 / Région /

 

Les salariés de la raffinerie de Reichstett (Bas-Rhin), que le groupe pétrolier suisse Petroplus souhaite fermer en 2011, ont présenté, hier, « un projet alternatif durable » et ils attendent une réponse de leur direction sous huit jours. « Ce projet alternatif, initié par les salariés et leurs représentants du personnel, propose une nouvelle dynamique industrielle, viable et durable, tant au plan économique que social », indiquent les salariés dans un communiqué. Ce projet, « basé sur une recherche de partenaires industriels qui valorisent le site » et soutenu par l'Adira (Agence de développement économique du Bas-Rhin), a été présenté lors d'un Comité européen d'entreprise à Zoug (Suisse), siège du groupe pétrolier, ajoutent-ils dans le communiqué.

La Fédération chimie énergie (FCE) de la CFDT soutient également cette proposition alternative. Dans un communiqué, elle a demandé à la direction de Petroplus de « reconsidérer sa stratégie afin que l'économique ne soit pas le seul déterminant de ses choix et décisions au détriment d'une vision industrielle et de l'emploi ».