Retraites : la CGC dit non

Publié le 26/03/2011
Le président de la CFE-CGC Bernard van Craeynest a confirmé hier que son organisation ne signera pas le projet d'accord proposé par le Medef sur les retraites complémentaires Agirc-Arrco, mais a indiqué qu'il ne recommandera pas l'opposition.
Retraites : la CGC dit non
Retraites : la CGC dit non
Le président de la CFE-CGC Bernard van Craeynest a confirmé hier que son organisation ne signera pas le projet d'accord proposé par le Medef sur les retraites complémentaires Agirc-Arrco, mais a indiqué qu'il ne recommandera pas l'opposition.

© Le Républicain Lorrain, Samedi le 26 Mars 2011 / IG

Selon le responsable de la CFE-CGC, « on est en train d'expliquer qu'il faudra continuer de cotiser à un système qui est en train de se déliter, on est en train de l'envoyer purement et simplement vers des démarches individuelles et de se tourner vers l'assurance pour contrebalancer la perte de pouvoir d'achat ». Interrogé sur une éventuelle opposition au texte, Van Craeynest a indiqué que « lundi après-midi un comité directeur confédéral exceptionnel aura pour charge de statuer sur cette question ». Selon les règles paritaires, un accord syndicats-patronat est validé définitivement s'il est signé par trois syndicats. Jusqu'ici, seules la CFDT et FO ont déclaré qu'elles signeraient mais feront une annonce officielle la semaine prochaine. Mais il n'y a pas non plus trois syndicats pour remettre le texte en cause. Seule la CGT a dit qu'elle comptait s'opposer. En revanche la CFTC, qui ne devrait pas donner de réponse avant son bureau confédéral du 4 avril, n'a rien laissé percer de ses intentions.