Retraites : la réouverture du débat par Fillon « pathétique »

Publié le 26/09/2011
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a jugé hier « pathétique » la réouverture du débat sur les retraites par François Fillon, qui a prôné une convergence de l'âge de départ entre la France et l'Allemagne.
Retraites : la réouverture du débat par Fillon « pathétique »
Retraites : la réouverture du débat par Fillon « pathétique »
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a jugé hier « pathétique » la réouverture du débat sur les retraites par François Fillon, qui a prôné une convergence de l'âge de départ entre la France et l'Allemagne.

© Vosges Matin, Lundi le 26 Septembre 2011 / France

 

« On nous a expliqué il y a un an, on était en plein débat, que c'était la réforme qui nous réglait le problème jusqu'en 2018 et puis, pan, le Premier ministre revient sur ce sujet là », a poursuivi M. Chérèque. Selon lui, cette proposition révèle « un vrai sentiment d'échec de la part du Premier ministre ». L'intervention du Premier ministre était surtout destinée à « rassurer les marchés financiers » et « les agences de notation », a enfin estimé le leader de la CFDT. Mais « cela amène de l'inquiétude, et du stress et de l'angoisse en plus » pour les salariés, a-t-il dénoncé.