Retraites : que faire du nouveau rendez-vous du 23 novembre ?

Publié le 09/11/2010
Les syndicats cherchent la sortie
Retraites : que faire du nouveau rendez-vous du 23 novembre ?
Retraites : que faire du nouveau rendez-vous du 23 novembre ?
Les syndicats cherchent la sortie

L'Est Républicain, Mardi le 09 Novembre 2010 / Ouverture France-Monde

 

L'intersyndicale s'est efforcée hier soir de gérer dans l'unité le conflit finissant sur les retraites, en élargissant la contestation aux questions d'emploi, de pouvoir d'achat et de conditions de travail.

Quarante-huit heures après des manifestations moins suivies que précédemment, les centrales syndicales se sont retrouvées au siège de la CGT à 18H00 pour fixer les modalités d'action d'un nouveau «rendez-vous».

Une journée nationale interprofessionnelle de mobilisation

Ce sera finalement une «journée nationale interprofessionnelle de mobilisation» le 23 novembre «par des actions multiformes» contre la loi sur la réforme des retraites.

Les syndicats CFDT, CGT, FSU, Solidaires et Unsa ont demandé «aux organisations territoriales et professionnelles d'en préciser les modalités» qui peuvent être des rassemblements, des meetings, des arrêts de travail notamment.

La CFTC et la CFE-CGC, qui ont participé à l'intersyndicale, n'ont pas signé ce communiqué. FO a annoncé en fin d'après-midi qu'elle ne se joindrait pas à la réunion. FO -qui défendait un appel à 24 heures de grève dans tout le pays- assistait aux rendez-vous syndicaux depuis la rentrée, tout en se démarquant en ne signant pas les communiqués intersyndicaux.

Pour la CGT, l'objectif était désormais d'«obtenir l'ouverture de négociations» sur les mesures du texte qui s'appliqueront au 1er juillet 2011.

Les uns (CFDT, Unsa) ne voulaient plus d'appel à des grèves et prônent davantage «d'imagination». Les autres (FSU, Solidaires) voulaient poursuivre sans faiblir.

La loi sur la réforme des retraites, que le parlement vient d'adopter, est actuellement soumise à l'examen du conseil constitutionnel qui pourrait se prononcer dans les tout prochains jours.