Retraites

Publié le 30/09/2010
La CFDT demande un report du vote à 2015 concernant le passage de 65 à 67 ans de l'âge de la retraite à taux plein
Retraites
Retraites
La CFDT demande un report du vote à 2015 concernant le passage de 65 à 67 ans de l'âge de la retraite à taux plein

L'Est Républicain, Jeudi le 30 Septembre 2010 / France-Monde / PARIS

 

« Le gouvernement prend un grand risque »

 

François Chérèque. Photo archives ER

« C'est une question de démocratie : aux nouveaux députés issus des prochaines législatives de s'en saisir et de décider ou non de l'appliquer », a déclaré François Chérèque, le secrétaire général de la CFDT. Hier, il a proposé au gouvernement que le passage de 65 à 67 ans de l'âge de la retraite à taux plein ne soit voté par les députés qu'en 2015, la réforme actuelle ne prévoyant l'entrée en vigueur de cette mesure qu'en 2016.

Le leader de la CFDT a justifié cette demande de report à 2015 par le fait que « le gouvernement découvre qu'il y a un souci avec la retraite des femmes et des handicapés », mais aussi « sur les carrières longues, les polypensionnés, la pénibilité », de « nombreux problèmes qui nécessitent à l'évidence de retravailler la réforme dans son ensemble ».

Il a aussi affirmé que « l'injustice de base du projet reste entière : tous ceux qui ont commencé à travailler jeune vont devoir cotiser entre 41 et 44 ans, soit jusqu'à trois ans de plus que le minimum » mais « pour des prunes, afin de financer les retraites des cadres ».

Quant aux manifestations contre la réforme des retraites prévues samedi, le secrétaire général de la CFDT explique que l' « objectif, c'est de faire aussi bien que lors de la dernière journée du 23 septembre ».

Estimant que « le gouvernement prend un grand risque, notamment politique, à ne pas donner de réponses à ces immenses manifestations » et « a tort de les considérer comme un folklore », le numéro un de la CFDT « lui demande solennellement de réagir et de répondre aux demandes des manifestants ». « Si rien ne bouge, il y aura une nouvelle journée d'action le 12 octobre », a-t-il conclu.