Retraites : Sarkozy promet des « initiatives »

Publié le 02/11/2010
Le conflit sur la réforme des retraites touchait à sa fin hier sur le front des carburants. Nicolas Sarkozy a promis de répondre aux « inquiétudes ».
Retraites : Sarkozy promet des « initiatives »
Retraites : Sarkozy promet des « initiatives »
Le conflit sur la réforme des retraites touchait à sa fin hier sur le front des carburants. Nicolas Sarkozy a promis de répondre aux « inquiétudes ».

Le Républicain Lorrain, Samedi le 30 Octobre 2010 / IG
 

 

Les salariés de la raffinerie de Donges, la dernière des douze raffineries françaises à voter hier la reprise du travail. Photo AFP

Deux jours après l'adoption définitive de la réforme des retraites par le Parlement, le président de la République a confirmé hier qu'il promulguerait le texte une fois que le Conseil constitutionnel se serait prononcé. Mais au lendemain d'une septième journée nationale de grèves et de manifestations contre la réforme, marquée par un très net recul de la mobilisation, Nicolas Sarkozy s'est gardé de crier victoire, à l'instar de ses ministres ces derniers jours. « Dans cette affaire, il n'y a qu'un seul vainqueur, c'est la sécurité sociale, ce sont les Français, qui, une fois la loi promulguée sauront que leurs retraites seront financées », a assuré le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse en marge du Conseil européen.

« Pour le reste, des inquiétudes souvent légitimes ont été exprimées, je les ai entendues, j'y réfléchis et je prendrai le moment venu des initiatives pour y répondre », a-t-il ajouté. Le chef de l'Etat avait déjà annoncé vouloir s'attaquer au dossier de la dépendance, une fois la réforme des retraites passée. Au passage, Nicolas Sarkozy a expliqué qu'il souhaitait « prendre le temps » de réfléchir « sereinement », « calmement », « profondément » au remaniement attendu cet automne.

Reprise des raffineries

Sur le terrain, le mouvement s'est terminé dans les raffineries. Hier, les salariés des quatre dernières raffineries encore en grève, sur un total de douze en France métropolitaine, ont décidé à leur tour de reprendre le travail, a confirmé la fédération CFDT de la Chimie. Le même jour, le personnel des terminaux pétroliers de Fos-Lavéra a voté la reprise du travail après plus d'un mois de conflit sur la réforme portuaire ainsi que sur les retraites. Un peu plus tôt, selon la CFDT-Chimie, la reprise du travail avait également été votée dans les terminaux pétroliers du Havre.

La direction de Total, qui possède six des douze raffineries présentes en France métropolitaine, a confirmé l'arrêt de la grève dans ses installations. La SNCF annonçait de son côté un trafic normal ce week-end pour les TGV, les TER dans « la plupart des régions », le RER et « la plupart » des lignes Transilien, les trains Corail de jour ainsi que l'Eurostar et le Thalys.