SNCF : "Aujourd'hui nous sortons de la grève"

Publié le 22/04/2010
Après deux semaines de grève à la SNCF, les cheminots ont repris hier le travail dans la quasi-totalité des régions, à l'issue d'une rencontre entre les syndicats et la direction qui s'est engagée à organiser une table ronde à la mi-mai. "
SNCF : "Aujourd'hui nous sortons de la grève"
SNCF : "Aujourd'hui nous sortons de la grève"
Après deux semaines de grève à la SNCF, les cheminots ont repris hier le travail dans la quasi-totalité des régions, à l'issue d'une rencontre entre les syndicats et la direction qui s'est engagée à organiser une table ronde à la mi-mai. "

Jeudi 22 Avril 2010, © Vosges Matin / FRANCE

 
François Nogué a reçu les organisations syndicales.
 
Aujourd'hui, nous sortons de la grève ', s'est félicité le directeur des ressources humaines de la SNCF, François Nogué, qui a reçu séparément les organisations syndicales à Paris, alors que le trafic ferroviaire a pratiquement retrouvé un cours normal. Plus d'une dizaine d'assemblées générales de cheminots se sont prononcés en faveur d'une suspension de la grève, mettant fin dans la douleur au conflit le plus long qu'ait connu l'entreprise publique depuis celui sur les réformes des régimes spéciaux de retraite en 2007. Les conducteurs de Midi-Pyrénées, un des noyaux durs du mouvement, n'ont voté qu'à une très faible majorité la reprise du travail, les délégués CGT estimant avoir reçu des garanties alors que ceux de Sud-Rail prônaient la poursuite. La suspension de la grève a aussi été entérinée en Rhône-Alpes, à l'exception de Chambéry et de deux sites de fret, et en Franche-Comté. Le conflit, lancé le 6 avril par la CGT et Sud-Rail, portait sur les recrutements, la réorganisation par branches et l'avenir du fret. La CFDT avait renoncé à se joindre au mouvement après un accord portant sur 460 recrutements supplémentaires en 2010, comparés au 1 800 inscrits au budget. L'entreprise emploie 156 000 cheminots au sein de l'établissement public (Epic) et 230 000 dans l'ensemble du groupe qui comprend aussi des filiales privées. Résultat des négociations À l'issue de sa rencontre avec la direction, la CGT, premier syndicat à la SNCF, a annoncé avoir obtenu des avancées en matière d'emploi. ' Le budget recrutement 2010 sera dépassé au-delà des 2 300 recrutements prévus ', a déclaré Laurent Russeil, secrétaire général adjoint de la CGT. M. Russeil a aussi fait part ' d'inflexions significatives ' sur les restructurations et assuré que la direction était disposée à discuter dans les semaines à venir de l'organisation de la production et du fret. La SNCF a juste indiqué que le volume de ses embauches serait adapté en fonction du nombre de départs en retraite, estimés à 5 400 dans le budget.