Syndicats - Chérèque réélu à la tête de la CFDT

Publié le 12/06/2010
François Chérèque, réélu jeudi à 54 ans pour un troisième mandat à la tête de la CFDT, est d'abord un adepte des évolutions à petits pas, animé par la révolte contre les injustices mais volontiers autoritaire dans la direction de la centrale syndicale.
Syndicats - Chérèque réélu à la tête de la CFDT
Syndicats - Chérèque réélu à la tête de la CFDT
François Chérèque, réélu jeudi à 54 ans pour un troisième mandat à la tête de la CFDT, est d'abord un adepte des évolutions à petits pas, animé par la révolte contre les injustices mais volontiers autoritaire dans la direction de la centrale syndicale.

© L'Est Républicain, Samedi le 12 Juin 2010 / France-Monde 

Reconduit à l'unanimité jusqu'en 2014 par le bureau national lors du congrès du syndicat à Tours, ce pragmatique qui, à l'image de la CFDT, est profondément sceptique sur la capacité du politique à apporter des changements venus d'en haut, est courtisé par tous les gouvernements, de droite ou de gauche, qui voient en lui un acteur loyal pour accompagner les réformes.

Natif de Lorraine, ce fils d'un ouvrier métallurgiste est parvenu à se faire un prénom. Son père, Jacques Chérèque, fut ministre de Michel Rocard (1988-1991), après avoir été le numéro deux d'Edmond Maire.