Train Strasbourg-Port Bou : le rapport de la SNCF publié

Publié le 04/01/2011
Paris. Le rapport sur le retard de plus de treize heures du train de nuit Strasbourg-Port Bou/Nice le 27 décembre, que doit rendre la SNCF au gouvernement, sera publié aujourd'hui sur le site internet de l'entreprise.
Train Strasbourg-Port Bou : le rapport de la SNCF publié
Train Strasbourg-Port Bou : le rapport de la SNCF publié
Paris. Le rapport sur le retard de plus de treize heures du train de nuit Strasbourg-Port Bou/Nice le 27 décembre, que doit rendre la SNCF au gouvernement, sera publié aujourd'hui sur le site internet de l'entreprise.

L'Est Républicain, Mardi le 04 Janvier 2011 / Ouverture Région Lorraine

 

 

Guillaume Pepy, le président de la SNCF, devait remettre ce rapport, hier, à la ministre de l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet.

Parti un peu en retard de Strasbourg le dimanche 26 décembre au soir, le train a connu «une succession exceptionnelle d'incidents» qui se sont traduits par de nombreux arrêts plus ou moins prolongés, si bien que ses quelque 600 passagers sont arrivés à destination tard dans la soirée lundi, et non dans la matinée comme prévu.

Le patron de la SNCF s'était en particulier interrogé sur le «changement de conducteur (qui) devait être assuré» à Belfort, et ne l'a pas été, si bien qu'il a fallu aller en chercher un autre à Lyon, venu en taxi.

Les syndicats de la SNCF ont vu dans cette succession d'incidents une conséquence de la politique de rationalisation de la SNCF, l'accusant de se «détourner du service public» et de faire des «économies coupables».

Pour la CFDT Cheminots de Strasbourg, «en dehors des conditions hivernales rigoureuses, ce qui est en cause, c'est la réorganisation de la SNCF».

Pour leur part, des voyageurs fédérés par une avocate du barreau de Montpellier qui était à bord du train ont fait part de leur intention de constituer une association et d'engager une action en justice contre la SNCF.