Un mutualiste au secours d'Heuliez

Publié le 22/02/2010
La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a déclaré hier à Poitiers qu'une " grande entreprise mutualiste de Niort avait l'intention d'entrer au capital d'Heuliez".
Un mutualiste au secours d'Heuliez
Un mutualiste au secours d'Heuliez
La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a déclaré hier à Poitiers qu'une " grande entreprise mutualiste de Niort avait l'intention d'entrer au capital d'Heuliez".

Lundi 22 Février 2010, © Vosges Matin / FRANCE 
 
Ségolène Royal élargit le soutien financier à Heuliez.

Une grande entreprise mutualiste de Niort va annoncer mercredi son intention d'entrer au capital d'Heuliez', a assuré l'élue lors de l'enregistrement d'un débat télévisé sur France 3 avec Dominique Bussereau, chef de file de l'UMP pour les élections régionales en Poitou-Charentes. Interrogée à la sortie du débat par un correspondant de l'AFP, Mme Royal n'a pas souhaité dévoiler le nom de l'entreprise mutualiste concernée. ' Depuis que la région a décidé d'entrer dans le capital d'Heuliez, j'ai toujours dit qu'il faudrait élargir le pacte d'actionnaires', a-t-elle simplement ajouté. L'équipementier automobile Heuliez est 'au bord de l'abîme' et a d'urgence besoin d'un investisseur pour remplacer son repreneur, le cabinet de conseil BKC (Bernard Krief Consulting), et éviter le dépôt de bilan, avait indiqué vendredi Emile Brégeon, élu CFDT au comité d'entreprise. Le syndicaliste, qui avait évoqué ' un risque énorme de dépôt de bilan', avait préconisé la venue d'un repreneur qui investisse très concrètement dans quelques jours sur le compte en banque de l'entreprise'.