Une faible mobilisation au niveau national

Publié le 02/05/2011
Le 1er mai 2011 devrait figurer dans les petits crus des manifestations. Les salariés n'étant pas descendus en masse dans les rues.
Une faible mobilisation au niveau national
Une faible mobilisation au niveau national
Le 1er mai 2011 devrait figurer dans les petits crus des manifestations. Les salariés n'étant pas descendus en masse dans les rues.

Le Républicain Lorrain, Lundi le 02 Mai 2011 / Région /

 

A Paris, 12 000 personnes ont répondu à l'appel de cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et Unsa), FO ayant choisi de manifester à part et n'ayant rassemblé que 300 personnes environ.

Dans les régions, la mobilisation a été faible :

5 000 personnes à Marseille, selon les organisateurs (2 000 selon la police), 3 500 à Toulouse (1 200), 3 300 à Lyon (2 200), près de 3 000 à Bordeaux (2 200), autant à Strasbourg (1 200), 1 000 à Rennes (450), autant à Lille,

Dunkerque, Orléans.

En 2009, les manifestants étaient beaucoup plus nombreux en raison de la crise qui a frappé de plein fouet l'économie française, et en 2010 la crainte de la réforme des retraites, juste avant son dévoilement, avait été un facteur de forte mobilisation.