803 postes en moins à la rentrée en Lorraine

Publié le 18/01/2012
Education : les syndicats ont boycotté le comité technique académique prévu hier
803 postes en moins à la rentrée en Lorraine
803 postes en moins à la rentrée en Lorraine
Education : les syndicats ont boycotté le comité technique académique prévu hier

© L'Est Républicain, Mercredi le 18 Janvier 2012 / Ouverture Région Lorraine

 

Nancy. 367 postes dans le premier degré, 425 dans les collèges et lycées, 12 postes administratifs : à la rentrée de septembre, l'académie Nancy-Metz perdra 803 postes au total, tandis que les établissements de la région compteront quelque 4.000 élèves de moins.

Chaque année, ce « reflux » démographique est l'un des arguments avancés par le rectorat pour justifier les suppressions de postes. Une logique dénoncée par les syndicats qui ont décidé, « afin de protester contre ces choix aveugles pour l'avenir de notre région, qui a encore beaucoup à faire pour lutter contre l'échec scolaire et augmenter le niveau de qualification de sa jeunesse », de boycotter le Comité technique académique programmé hier.

Pour l'intersyndicale FNEC FP-FO, FSU, SGEN-CFDT, UNSA Éducation, « tout est fait pour que ces nouveaux retraits (près de 4.000 depuis 2003) passent le plus inaperçus possible, en suivant les consignes ministérielles, notamment pour le 1er degré, toujours très sensible auprès des familles : poursuite de la suppression des RASED auprès des élèves en grande difficulté, diminution des moyens de remplacements, suppression de 87 emplois d'assistants étrangers en langue dans une région qui se prévaut de ses atouts européens, diminution du taux de déscolarisation dès 2 ans, augmentation des heures supplémentaires, réduction de l'offre de formation avec des annonces anarchiques et contradictoires de fermetures dans l'urgence de LP (pour 2012 ou 2013 ?) ».