L'intersyndicale mobilise

Publié le 10/10/2010
Alors que Sénat a voté le report de l'âge légal de la retraite à 62 ans, les syndicats unis mobilisent pour la journée du 12 octobre avant celle du 16.
L'intersyndicale mobilise
L'intersyndicale mobilise
Alors que Sénat a voté le report de l'âge légal de la retraite à 62 ans, les syndicats unis mobilisent pour la journée du 12 octobre avant celle du 16.

© Le Républicain Lorrain, Dimanche le 10 Octobre 2010 / Région

A Metz, le 2 octobre dernier, un cortège de 6 000 personnes selon les syndicats, 3 000 selonla police, a manifesté contre la réforme des retraites. Photo archives RL/Pascal BROCARD 

La réforme des retraites s'accélère avec le vote dans la nuit de vendredi à samedi du report de l'âge légal à 62 ans. Mais l'opposition au projet change également de rythme avec un mot d'ordre « Ne faiblissons pas, continuons le combat ! » A la mobilisation tous azimuts des syndicats pour la journée du mardi 12 octobre, assortie d'appels à la grève reconductible dans les transports notamment, s'ajoute l'annonce d'une nouvelle journée d'action, à vrai dire d'un nouveau samedi de manifestation programmé dans la foulée le 16 octobre. Sans compter l'agitation dans les lycées qui semble prendre de l'ampleur, toujours pour faire plier le gouvernement sur son projet de loi des retraites. En Lorraine, la mobilisation passera par des manifestations dans les villes principales des quatre départements.

Tracts, piquets de grève

Ainsi en Moselle, le rendez-vous est fixé à 14 h 30 sur le parvis du centre Pompidou. L'appel est unitaire. Les syndicats CGT-CFDT-CFTC-FO-CFE/CGC-FSU et UNSA appellent « l'ensemble des salariés à la grève ce 12 octobre pour l'abandon du projet de loi, pour imposer d'autres choix au gouvernement, aux parlementaires. » Façon de démontrer que « l'intransigeance du gouvernement, loin de briser leur détermination, augmente l'exaspération des salariés ! »

L'intersyndicale évoque le durcissement du mouvement et insiste sur les mots d'ordre de grève reconductible déposés dans de nombreux secteurs professionnels. La mobilisation se traduira également, dès ce lundi, par des diffusions communes de tracts en ville, à Metz notamment autour de la place Raymond-Mondon entre 7 h et 9 h du matin, dans les entreprises autour des piquets de grève. Le communiqué intersyndical encourage aussi les salariés à convoquer des assemblées générales pour décider des suites à donner au mouvement, si gouvernement et parlementaires « ne prenaient pas en compte ce qui s'exprime dans cette action. » Les syndicats veulent encore croire à des avancées du projet de loi afin que « tout salarié puisse bénéficier de sa retraite pleine et entière, quel que soit son âge, dès qu'il atteint la durée de cotisation d'une carrière complète. » En attendant, ce mardi 12 octobre pourrait apporter son lot de perturbations, notamment dans les transports et dans les écoles. Tout dépendra de la mobilisation des salariés.

B. K.