Lettre ouverte aux quatre présidents

Publié le 17/02/2011
L'intersyndicale universitaire messine (FERC-SUP-CGT, SGEN-CFDT, SNESUP-FSU, AI, SUP'RECHERCHE, SNPTES- UNSA) a adressé aux présidents des quatre universités lorraines une lettre ouverte faisant état de « l'inquiétude » qui « règne parmi les personnels » à moins d'un an de la création de l'Université de Lorraine (UdL) mais surtout « à six mois de la mise en place des structures provisoires, à trois mois de la "présentation de la cartographie des différentes formations aux conseils" ».
Lettre ouverte aux quatre présidents
Lettre ouverte aux quatre présidents
L'intersyndicale universitaire messine (FERC-SUP-CGT, SGEN-CFDT, SNESUP-FSU, AI, SUP'RECHERCHE, SNPTES- UNSA) a adressé aux présidents des quatre universités lorraines une lettre ouverte faisant état de « l'inquiétude » qui « règne parmi les personnels » à moins d'un an de la création de l'Université de Lorraine (UdL) mais surtout « à six mois de la mise en place des structures provisoires, à trois mois de la "présentation de la cartographie des différentes formations aux conseils" ».

Le Républicain Lorrain, Jeudi le 17 Février 2011 / Région /

 

Une inquiétude qui se traduit par de nombreuses questions -- Quelle structuration pour les services centraux et communs ? Quelles conséquences sur le fonctionnement des différents sites ? Quels critères présideront à la rationalisation annoncée de l'offre de formation ? -- auxquelles des réponses seraient élaborées dans une certaine opacité, d'après l'intersyndicale. Cette dernière précise : « Des groupes de travail constitués d'élus issus des conseils et du comité technique paritaire devaient permettre de construire collégialement l'UdL. Vous avez mis en place des circuits de décision les excluant ; le cadrage de l'offre de formation en est un exemple criant. »